ADRESSE

23, rue des Grands Champs, Laborde

89000 AUXERRE

contact[@]bassatoscana.fr

T : 06.74.36.51.48
 

 

Bassa Toscana reçoit le soutien de la ville d'Auxerre
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
Mentions légales

La forme de divertissement, que sont les ballets de cours à la fin du XVIème siècle, cherche à réunir musique, danse et comédie. Cette volonté d'harmonisation des arts amène Bassa Toscana à intervenir auprès des conservatoires. En étroite collaboration avec les équipes pédagogiques, divers projets peuvent être menés autour de la Renaissance, période de l'histoire constituant une avancée artistique remarquable.

Deux Pavanes pour un Luth

texte et mise en scène : Vincent Robert

Texte, musique et danse s’accordent pour offrir la trame d’une histoire évoquant le personnage de Thoinot Arbeau et son ouvrage l’Orchésographie. 

La danse ancienne est avant tout une manière de vivre et de festoyer ! Et pourtant avec la complicité de la musique elle va devenir un art. Jehan Tabourot, chanoine Bourguignon du XVIème siècle va l’apprendre à ses dépens. Pétri de certitudes, il est fier de présenter à ses élèves son manuel, l’Orchésographie, publié en secret sous l’anagramme de Thoinot Arbeau. Danser, pour lui c’est essentiellement se montrer, savoir «se bien ordonner en société». Mais un souffle venu d’Italie, une douce mélodie, «la Renaissance», va ébranler ses certitudes. Déboussolé, perdu, il explore cet art nouveau : une danse conçue pour devenir spectacle, une danse apprise, mise en scène et en nombre… Le nectar de la danse qu’il professe, le substrat de toutes les techniques connues.

Il y avait «danser» et à présent il y aura «l’art de danser».

Pas Talon pour Pantalon

La danse Renaissance s'associe à la Commedia Dell'arte, née en Italie en 1545, pour devenir l'outil chorégraphique de ce spectacle. A partir d’une intrigue simple et à travers des personnages stéréotypés et des situations burlesques, le projet mêle danse, chant, musique, théâtre et pantomime. La Commedia Dell’arte est le prétexte à des démarches multiples : comprendre l’interprétation des personnages que sont Pantalon, Arlequin, Colombine et le Capitan, occuper l’espace soit par l’improvisation, soit par la codification du geste et apprendre à évoluer en groupe dans une harmonie impliquant un grand sens de l’écoute.

Bal Renaissance

Le bal à la Renaissance constitue le thème fédérateur idéal d'un conservatoire. Qu'il soit danseur ou musicien, l'élève, par une initiation facilement accessible au vocabulaire chorégraphique du XVIème siècle, devient acteur d'une représentation ludique et festive. L'Orchésographie de Thoinot Arbeau fournit le programme du bal. Cet  ouvrage est l'outil pédagogique et patrimonial nécessaire à la formation des apprentis musiciens et danseurs.